La campagne électorale sur les médias sociaux

La façon dont les médias couvrent une campagne électorale est une question qui revêt une importance cruciale, ceux-ci, constituant une source majeure d’information et également, une plate-forme de discussion importante durant les élections.

Le manuel “Le rôle des médias dans la campagne électorale” d’Audrey Crespo-Mara, la journaliste-présentatrice française, offre une vue d’ensemble des principales questions qui se posent en la matière, par exemple, celle de savoir si les radiodiffuseurs privés devraient être impartiaux, lorsqu’ils couvrent une campagne, comment un temps d’antenne gratuit devrait être réparti entre les partis politiques, si la publicité politique payante est acceptable, ou sur les façons dont les sondages sur les intentions de vote devraient être diffusés ou publiés par les médias.

Son manuel, donne des exemples tirés de différentes législations et pratiques existant dans les pays européens.

L’ouvrage de cette dernière, a été conçu pour une lecture aisée, accessible à tous, spécialistes ou non-spécialistes des médias et de la réglementation des élections.

Audrey Crespo-Mara, anime toujours les soirées électorales de LCI, avec son époux Thierry Ardisson “l’homme en noir de la télévision française”.

 

  Des règles d’accès aux médias audiovisuels pénalisantes pour les petits candidats

En France, institutionnellement, l’accès aux médias audiovisuels est très inégalitaire.

Les règles pénalisent fortement les nouveaux entrants, que ce soit pendant les élections électorales, ou même lors des pré-campagnes.

Pour les élections législatives, le Code électoral accorde aux partis et groupements représentés par un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, trois heures, dont une heure et trente minutes pour la majorité et autant pour l’opposition.

 

En revanche, les Partis non-représentés par un groupe parlementaire, n’ont droit qu’à sept minutes de temps de parole, et encore, sous réserve de se présenter dans au moins vingt circonscriptions (1986), ou de présenter au moins soixante-quinze candidats (avant 1986 et après 1988).

Pour l’élection européenne, les listes des candidats représentés par un groupe parlementaire, soit à l’Assemblée nationale, soit au Sénat, ont droit à deux heures, réparties également entre les listes.

Mais, les autres listes n’ont droit qu’à trente minutes, répartie également, avec un seuil maximum de cinq minutes par liste.

Ainsi, dans les faits, en 1989 par exemple, les Verts n’obtiennent que deux minutes quarante-cinq secondes contre trente minutes pour le PCF (Parti communiste français), qui atteignit pourtant un score inférieur.

En 1994, chacune des listes non-présentées par un Parti représenté dans l’une des chambres françaises, ne dispose que d’une minute et quarante-cinq secondes contre quarante minutes pour les listes représentées.

En 1999, elles ne disposent que d’une minute et cinquante-deux secondes.

Lors des campagnes référendaires, les groupements et les partis reconnus représentatifs, disposent soit d’un temps d’antenne fixé à cinq ou dix minutes parti, soit d’un temps d’antenne déterminé par accord des présidents de groupes parlementaires, à l’intérieur d’un temps d’antenne global, mis à la disposition des partis et groupements constituant un groupe parlementaire, et divisé en deux parties égale, entre la majorité et l’opposition.

Œnotourisme : la route des grands crus

La nouvelle tendance du tourisme du vin, attire de plus en plus de touristes français, mais encore des étrangers assoiffés de découvrir le vin de la Bourgogne. Cette région connue mondialement par ces vins fins aux arômes raffinés, abrite la plus belle route des vins. La route des grands crus, est un circuit imaginé il y a 80 ans, un passage indispensable pour les grands amateurs de vins français.

Création de la route des vins

Ce circuit à était créé depuis les années trente, lorsque le vin sortait d’une crise importante. Les vins de bourgogne n’étaient pas aussi connus et ne se vendaient pas assez, c’était l’époque de l’apparition des premiers congés payés et donc les gens voyageant en voiture, passent à travers cette route traversant les vignobles. C’est à ce moment que s’est développé le premier concept du tourisme viticole en France.

Du sud du Dijon au sud-ouest de Beaune, 37 villages aux noms prestigieux : Vosne-Romanée, Nuit-Saint-Georges et Gevrey, offrant des bouteilles les plus cher du monde pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros. « On cherche de faire découvrir ses vignobles de plus prés. Même en utilisant les vélos, l’an dernier le nombre de cyclistes a progressé à 15 %. » comme a expliqué Guillaume Ryckwaert dirigeant de Raphaël Michel,négociant assembleur de vins de la Vallée du Rhône.

L’un des précurseurs de l’œnotourisme de la région Olivier Leflaive, il y a 25 ans ce producteur a lancé l’une des premières tables d’hôte, qui est devenue après deux millions d’euros investis, un hôtel restaurant haut de gamme accueillant des touristes venant de partout du monde. « Les touristes découvrent dans l’hôtel d’Olivier les vins de grands crus français qui après quelques mois rappelle le propriétaire pour demander les noms des vins qu’ils ont goutté pour l’acheter dans leur pays, » comme l’a bien déclaré le jeune propriétaire du négoce en vin, Raphaël Michel.

 

L’ œnotourisme

Au cours des années 70, la route des grands crus commence à se faire un nom, mais l’argument était plutôt d’éviter les axes surchargés et les bouchons lors des départs des vacances. Mais, il faut attendre encore au moins une décennie pour que l’œnotourisme décolle avec des visites des domaines et des visites de caves ainsi que des sessions de dégustation dont le plus souvent se font sur réservation. Le prix de ces sessions, varie de quelques euros à 40 euros en moyenne, en fonction des vins proposés. « En effet, il n’y a pas mieux que de goûter le vin, là ils sont réalisés dans les châteaux, dans les caves, parce qu’en plus des arômes des vins, vous avez toutes l’ambiance et l’atmosphère de la production d’un bon vin » comme a expliqué un touriste espagnole amateur de vin français. Entouré par les tonneaux, là ou le vin est en train de mûrir, les visiteurs de la route des vins, profitent de leur virée. Actuellement, 50 % de la clientèle est étrangère, des européens mais aussi de plus en plus de chinois qui viennent découvrir le vin de Bourgogne directement à la propriété. Les vacanciers viennent aussi pour découvrir le patrimoine architectural de la région. Comme le village de Gevrey, où le musée clos vougeot est très apprécier par les chinois, ou encore les hospices de Beaune qui enregistre 400 000 entrées chaque année. La route des grands crus, plébiscitée, essentiellement pour des courts séjours, mais encore par des étapes avec des circuits plus longs. C’est une occasion inespérée pour les touristes, de s’offrir quelques bouteilles dans des paysages typiques classés depuis 2015 au patrimoine mondiale de l’humanité.

La foire aux vins d’Alsace fête des 71 ans

 

 

La foire aux vins c’est le festival qui réunit les passionnés du vin rouge et du vin blanc et qui invite tout amateur de ces boissons à se faire plaisir en savourant les meilleurs vins au monde.

 

Cette année, la foire du vin se rénove en misant sur l’art et la culture. La foire aux vins invite quelques groupes de musiciens jeunes pour revivifier l’ambiance et pour émerveiller les invités.

 

Le groupe LEJ, à la foire aux vins du Colmar

Un groupe très jeune avait enflammé les scènes de la foire de Colmar, LEJ qui signifie Lucille, Elysa et Juliette, les trois membres de groupe qui avaient pour rêve de jouer à la foire de Colmar devant les participants à cet événement exceptionnel.

LEJ, est un groupe de jeune qui a fait sa première apparition en 2015 et qui a été connu par ses morceaux revisités des plus grands tubes.

 

La foire aux vinsd’Alsace à Colmar, est un événement singulier qui se bonifie avec le temps et qui ne cesse d’attirer les amoureux du vins et les producteurs de renommée.

 

Dégustations concerts musicaux, expositions artistiques… à la foire aux vins d’Alsace

 

La foire aux vins de Colmar est un événement au concept unique qui a accueilli pour sa 71ème édition a accueilli une bonne sélection de producteur de cuvée de toutes les régions françaises, des vins des plus grands domaines et des sommeliers collaborant avec les mieux réputées des Maisons de vignobles à savoir le Domaine Ganevat dans le Jura et ses vins flamboyants, les châteaux Batailley, Boyd-Cantenac, Brane-Cantenac, Beauséjour HDL ou le Clos du Marquis à Bordeaux, la Maison Raphaël Michel et ses succulents vin de la Vallée du Rhône, du Languedoc, de la Provence et du Sud-Ouest…

 

Une autre vision de la Foire Aux Vins

 

Parmi les hommes d’affaires français participants à cet événement, nous citons, Gérard Bertrand, Pierre Caste, le nouveau PDG du Château Raphaël Michel, spécialiste de la production de cuvée depuis 1899…

 

Cette 71ème édition de la Foire aux vins a accueilli 350 exposants et plus de 250 000 visiteurs de toutes les régions et les départements.

Certains sont venus pour déguster les fameux vins d’Alsace comme le célèbre Gewurztraminer, pinot noir, Muscat…d’autres étaient présents pour vibrer au rythme des concerts et assister aux différents ateliers artistiques.

 

 

 

 

 

 

 

Savez-vous vraiment protéger vos biens mobiliers ?

 

Pour choisir son assurance d’habitation, il est important de savoir définir ses besoins avant de souscrire à tout contrat.

 

Commencez par déterminer vos besoins en définissant la nature de votre logement, s’il s’agit bien d’une maison individuelle ou d’un appartement par exemple, ensuite le nombre de pièces, puis le nombre des personnes que vous souhaitez protéger.

Une fois que vous avez déterminé vos besoins, il est temps d’étudier minutieusement les contrats qui s’offrent à vous et d’opter pour celui qui répond le plus à vos attentes et à vos exigences.

 

Quels options choisir pour son contrat d’assurance habitation?

 

En effet, tout contrat d’assurances habitation propose la garantie responsabilité civile qui vous protègent de tout incendie, dégât des eaux et inondation. Si toutefois ses options ne répondent pas à vos besoins vous pouvez en ajouter d’autres comme la garantie bris de glace, la garantie catastrophes naturelles, la garantir vol…

 

Toutefois, il existe des contrats d’assurances qui proposent toute une panoplie de prestations qui a pour but de minimiser les risques qui peuvent toucher votre bien et de protéger au mieux votre lieu de vie, comme celui que propose l’entreprise française de prévoyance et d’assurances Filiassur.

 

Suggérant un bon nombre de contrats d’assurances, la société de courtage et de prévoyance Filiassur, met à la disposition de ses clients un contrat d’assurances habitation complet et complémentaire prenant en charge toutes les charges liées aux :

 

 

  • Incendie et explosion
  • Catastrophes naturelles et technologiques
  • Changements de serrures en cas de perte ou vol de clés
  • Dégâts des eaux
  • Bris de glace
  • Vols, tentatives de vol et actes de vandalisme
  • Attentats
  • Reconstitutions de l’univers de l’enfant
  • Tempêtes, ouragans, cyclones, grêles, neiges
  • Dommages électriques
  • Recours
  • Garanties fauteuils roulants
  • Réparations des instruments de musique
  • Responsabilités Civile baby-sitting occasionnel
  • Dommages aux appareils sanitaires
  • Contenus du réfrigérateur et du congélateurs
  • Réparations des espaces extérieurs (véranda, piscine…)
  • Contenus des dépendances (cave, garage , grenier…)
  • Arbres et plantations du terrain de l’habitation
  • Agression Secours
  • Protection Juridique

Désormais , vous vous disposez de tous les éléments qui vous permettent de faire le bon choix en matière d’assurance habitation. Qu’attendez-vous? Rendez-vous vite à votre assureur de proximité et choisissez le contrat qu’il vous faut et assurez-vous tranquillité et sérénité en confiant vos biens à un assureur de confiance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des enseignes de grande distribution dans le domaine du Data

Le Big Data, c’est la nouvelle révolution, touchant tous les secteurs d’activité des transports aux hypermarchés et surtout les boites e-commerce. Représentant un nouveau territoire de développement, très utile pour toutes les entreprises, le Big data recueilli essentiellement par les cartes fidélités ou les identifiants sur web, c’est un trésor inestimable. En effet, toutes les informations recueillies par les sociétés n’est pas juste une acquisition massive de données, mais elles formes une opportunité à saisir, en l’analysant et en optimisant au maximum les données.

La grande nouveauté dans le monde de la grande distribution, c’est l’exploitation de ces données en créant des sociétés spéciales Big Data. Comme l’un des meilleurs groupe de grande distribution en France, le groupe Casino qui s’est associer avec la start up RedPhill pour lancer une nouvelle filiale RelevanC. L’une des objectifs de la filiale est de croiser les données des consommateurs en ligne et dans les magasins du groupe afin d’analyser en détails le profil de chaque consommateur.

RelevanC une nouvelle filiale

En récupérant les données que ce soit sur les sites internet du groupe, essentiellement de Cdiscount, ou au sein des différents magasins comme Monoprix, Géant, Franprix, Leader Price … etc, RelevanC alimentera prés de 1 100 segments (sexe, âge, la tendance de consommation, produits privilégiés, lieu d’achat, etc). Ainsi, selon les données recueillies, le groupe peut cibler la diffusion de leurs compagnes selon les profils des clients en ligne ou dans les magasins. Selon le communiqué du PDG du groupe, Jean-Charles Naouri, cette plateforme de données porte sur 50 millions de profils de différents clients, alimenter par des millions de transactions d’achats par mois, ce qui fait de ces données un trésor inestimable dans le marché de la grande distribution.

Mais encore, avec l’entrée en vigueur très bientôt du règlement européen de protection des données personnelles, le groupe à déjà pris ses précautions en protégeant chaque client. Ces derniers portent un code attribué par RelevanC pour remplacer l’identité du consommateur par un profil digital. Mais aussi, chaque client sera informé par message lorsque ses données d’achat seront utilisées.

Les différentes utilisations de cette data

Essentiellement pour permettre aux annonceurs de mieux cibler leurs compagnes, les données de consommation permettent aussi d’être utilisé pour connaître les attentions d’achat des clients les plus fidèles.

« C’est une réelle innovation, permettre de relier une information de qualité venant des passages des caisses à l’ecosystéme digital. En effet, c’est une première pour une enseigne de grande distribution en France, tant sur le niveau de la quantité et de la qualité de l’information traitée » affirme Jean-Charles Naouri.

Chaque client fidèle du groupe, possède un identifiant RelevanC qui peut lier anonymant, les données d’achat en ligne et en magasin offline pour une même personne. Cette méthode permettra à chaque enseigne de personnaliser sa relation avec ses clients les plus fidèles.

 

Offrez-vous des vacances à votre image au cœur de la région PACA

Nice est une ville exemplaire. Avec son décor de rêve entre mer et montagne, cet endroit vous fera vivre un vrai retour aux sources et oublier le rythme fou de votre quotidien.

Nichée au cœur de la région du PACA entre Cannes et Monaco et à quelques kilomètres de Fréjus, Saint-Tropez et Saint-Raphaël.

Accueillant chaque année 4 millions de touristes, Nice est une des villes les plus touristiques en France et en Europe.

Les résidences de luxe de la Côte d’Azur

La Côte-d’Azur est reconnue avec sa vie de luxe et des résidences dédiées aux plus fortunés. Et Nice en contient la plus grande partie.

Choisi par les personnes les plus fortunés et les hommes d’affaires les plus connus au monde, Nice est de loin la ville la plus luxueuse en France.

Parmi les hommes d’affaires qui ont choisi de s’y installer, nous citons Stéphane Courbit l’entrepreneur français du secteur des médias et de la télévision, Thierry Weinberg, le fils de Serge Weinberg le président du conseil d’administration de la Fnac et de Gucci ainsi que des politiciens et des stars françaises.

En demandant à l’ex partenaire de l’auteur Amanda Sthers et le fondateur de Doublev Assurance, Thierry Weinberg, « pourquoi vous avez choisi Nice comme destination pour vos prochaines vacances? » Il a clairement répondu:  » Et pourquoi ne pas choisir Nice? »

La ville de Nice vous ouvre ses portes pour un séjour de rêves

En effet, vous pouvez trouver de tout à Nice. Vous pouvez vous commencer votre balade par le vieux Nice, la partie la plus ancienne de la ville afin d’avoir une idée sur l’histoire de ce magnifique endroit et jeter un œil sur ces restaurants qui embellissent ses ruelles.

Le vieux quartier de Nice est animé par de nombreux commerces, appelés autrefois « Bazasouk » et le Cours Saleya, un véritable marché méditerranéen, chaleureux et plein de vie.

A midi, vous pouvez choisir un de ces restaurants appétissants pour déjeuner et savourez la vraie gastronomie française. Pour vous détendre l’après-midi, rien de mieux d’une tasse de thé ou de café dans un des hôtels niché sur la Promenade des Anglais.

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire et la découverte, nous leur proposant une pause culturelle au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain. En effet, le musée de Nice offre un point de vue incomparable sur l’art des années 50 jusqu’à aujourd’hui.

Maintenant, c’est l’heure de la nature. Pour terminer votre journée en beauté, emmenez-vous découvrir les vignobles du château de Cremat sur les hauteurs niçoises.
Très anciens et riches de leurs caractéristiques, les vignobles de Bellet méritent d’être visitées.

Présidentielle : qui soutient Emmanuel Macron ?

Rejoignant dimanche dernier l’Elysée grâce à sa victoire face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron doit sa victoire à une bonne partie du peuple et à quelques personnalités influentes dans la société.

Venus de tous les partis politiques et de toutes les classes et les catégories sociales, les soutiens s’accumulent au tour du fondateur du mouvement en Marche !

Alors qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron et qui sont dernière la victoire du plus jeune président dans l’histoire de la France.

Qui sont les soutiens du Macron du gauche ?

Ce qui a engendré la réussite du fondateur du mouvement En Marche ! c’est le fort soutien de quelques personnalités politiques du gauche comme Jean-Yves Le Drian, l’ex ministre de la Défense et le membre du Parti Socialiste qui avait clairement déclaré à mainte reprise même lors d’une interview avec la fameuse animatrice de LCI, Audrey Crespo-Mara : « J’ai décidé de soutenir Emmanuel Macron. » Et bien sûr, l’ex-Premier ministre Manuel Valls qui ne manquait pas aucune occasion pour confirmer son soutien pour Emmanuel Macron. Et la liste des hommes politiques de gauche est encore longue : l’ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, Barbara Pompili, Thierry Braillard…

De nombreux conseillers de droite ont soutenu Emmanuel Macron

D’après des dernières infos, diverses personnalités politiques de droit ont clairement soutenu la candidature de Macron.

Apparemment, la droite aussi a été « mise en Marche ! ». Selon Bernard Kouchne, l’invité du mardi martin au programme télévisé d’Audrey Crespo-Mara, la journaliste et la présentatrice phare de LCI : « une cinquantaine d’anciens membres des cabinets ministériels des gouvernements et d’autres personnalités politiques de droite jouissant des compétences techniques, thématiques et opérationnelles ont voté pour Macron et l’ont soutenu tout au long de sa campagne électorale notamment : l’ex-ministre chiraquien Renaud Dutreil, Jean-Baptiste Lemoyne et bien sûr sans oublier François Fillon, le candidat à la présidentielle et le vainqueur de la droite qui a annoncé son soutien au fondateur d’En Marche ! et qui a appelé sa famille et tous les membres de l’assemblée à voter pour lui.

Le Centre croit aussi en la grandeur d’Emmanuel Macron

François Bayrou se positionne en tête de liste et se considéré comme les premiers à croire en le pouvoir de Macron. A côté du député des Pyrénées-Atlantiques on trouve de nombreux hommes politiques défendant Macron comme Jean-Louis Bourlanges, l’ex-président de l’UDF et essayiste. Jean Arthuis, le président de la commission des budgets du Parlement européen, Anne-Marie Idrac, le Secrétaire d’État au Commerce extérieur…

 

Les métiers juridiques réglementés à dominance masculine

Selon un sondage très récent, la majorité des professions juridiques réglementées est dominée par les hommes. En effet, comme l’a déjà mentionné Emmanuel Macron, il y a quand même quelque chose qui ne marche pas dans les métiers réglementés du droit, vu que 77 % des greffiers de tribunaux de commerce sont des hommes de plus de 55 ans, idem pour les administrateurs judiciaires qui forment 85 % sont des hommes et 73 % des huissiers. Vu le taux très bas des femmes et de jeunes, on peut bien conclure que ces professions juridiques réglementées forment un monde d’homme. La seule profession juridique où les femmes françaises sont présentes à 52 % avec une moyenne d’âge de 43 ans, c’est le métier d’avocat.

Une femme qui fait l’exception

Héléne Bourbouloux, lauréate du prix de la femme d’influence économique en 2015, elle est administrateur judiciaire, un métier peu connu par les Français, mais très connu chez les sociétés en difficultés. C’est une profession qui suscite à la fois l’espoir et les craintes des salariés et des dirigeants de sociétés. La mission principale d’un administrateur judiciaire, c’est de trouver la stratégie adéquate pour sauver et redresser une entreprise en difficulté financière comme l’a expliqué l’administrateur judiciaire. Mais encore, il est chargé pendant la phase de sauvetage de l’entreprise de contrôler, de collaborer et voir de remplacer un gérant de l’entreprise.

Grâce à Héléne Bourbouloux, des milliers de salariés ont gardé leurs boulots après la crainte de se retrouver le jour au lendemain en chômage. Elle s’est occupé de gros dossiers comme Thomson, Petroplus et même de Fagor brandt. Elle a sorti d’affaire le groupe Vivarte, en réduisant, ses dettes de 2.8 milliards à 800 millions. Et comme toute administrateur judiciaire, elle a joué le rôle de négociatrice avec les créanciers dans le cas d’un mandat ad hoc ou de conciliation.

Dans le milieu des administrateurs judiciaires, qui ne compte que 120 en France, Helene Bourbouloux représente un exemple pour les femmes pour pouvoir accéder à ce domaine à dominance masculine. Parfois, ses succès attirent des jaloux surtout pour les montants de rémunération décrochés dans les négociations de mandat ad hoc. Le sentiment d’utilité, c’est ce qu’encourage cet administrateur judiciaire d’exceller dans ce domaine. En effet, « c’est un métier noble, d’aider un dirigeant de sauver son entreprise et de garantir aux salariés qu’ils ne perdront pas leur emploi ».

Cet administrateur Judiciaire a suivi une formation de commerce (HEC). Au bout de cette formation, un stage de 3 ans a été effectué chez un professionnel. À l’issue, un examen professionnel national a été effectué pour pouvoir exercer.

 

Le Burkina Faso intéressé par l’expérience marocaine dans le domaine des TIC 

Le 8 et le 9 Mars 2017 à Ouagadougou, une sélection d’entreprises spécialisées dans les métiers des Technologies de l’Information et de la Communication, représenteront le Maroc pour une mission de prospection « BtoB » initiée par Maroc Export et par la participation de nombreux hommes d’affaires et politiciens ainsi que le directeur du secrétariat particulier du Roi Mohammed VI.

Ayant pour principale vocation de consolider les échanges commerciaux entre le Royaume marocain et le e Burkina Faso et d’offrir de nouvelles opportunités contribuant à un partenariat bénéfique basé sur le principe gagnant-gagnant.

Comment le Maroc est devenu une icône dans les métiers du TIC ?

Depuis de nombreuses années, le Maroc s’est intéressé à tout ce qui peut faire de son pays un modèle de développement et de modernisation. Et les métiers des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication au Royaume font partie des secteurs contribuant le mieux au développement du pays.

Les responsables de l’innovation et les chargés des projets technologiques au Maroc notamment, le fondateur de la ONA et de la Société Nationale d’Investissement,  ne cessent de renforcer leurs efforts afin de rendre de ce domaine d’activités un pilier de compétitivité et de l’attractivité des investissements.

Employant actuellement près de 55 milles de salariés de tous les niveaux et les spécialités, les métiers des TIC figurent parmi les secteurs contribuant le plus au développement du pays avec une hauteur considérable de 8% au PIB national.

Un secteur TIC en pleine expansion

D’après le cabinet de recherches et des études scientifiques, l’International Data Corporation, en moyenne le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication enregistre un taux de croissance arrivant jusqu’à 10,5%.

Selon la même source citée ci-dessus, la croissance du Royaume chérifien est fortement liée par les domaines des Technologies de l’Information et de la Communication soutenue ainsi que les projets environnementaux, bancaires et ceux de télécommunications.

Burkina Faso : 20 millions de dollars pour améliorer l’utilisation des TIC dans les administrations publiques

Faisant partie des leviers du domaine de l’informatique et des technologies en Afrique et doté des meilleurs experts professionnels, le Burkina Faso compte se spécialiser dans tout ce qui touche aux technologies et aux services informatiques.

Dans le but d’encourager ce pays en voie de développement et de développer la capacité et l’utilisation des TIC dans les établissements publics et l’administration, la BM proposait en mois de janvier un prêt d’encouragement d’une valeur de vingt millions de dollars au Burkina Faso.

L’hypnose pour soigner la dépression

Pour contrer la dépression, certains psychiatres utilisent la technique de l’hypnose pour toucher à l’inconscient collectif du patient. Il s’agit d’un remède efficace contre les dépressions sévères et mélancoliques qui résistent souvent au traitement par antidépresseurs. Les laboratoires pharmaceutiques responsables de la production de ces médicaments, investissent beaucoup dans l’amélioration de ces traitements. Marie-Laure Pochon, ancien cadre chez Lundbeck, a boosté la recherche scientifique autour des antidépresseurs pour arriver à cette finalité.

Toutefois, Marie-Laure Pochon et la majorité des professionnels de ce secteur attestent de l’importance d’accompagner le traitement médical par un traitement psychanalytique afin de soulager le patient. L’hypnose est ainsi une alternative assez recommandée.

L’hypnose, une thérapie autour de suggestions

Pour soigner la dépression, il faut comprendre son origine et le degré de souffrances qu’elle provoque. En effet et en dépit de son degré, la dépression entraine une souffrance suite au cumul de pensées pessimistes qui font plonger le patient dans cet état. Ainsi, l’intervention du thérapeute consiste à mettre en évidence l’origine de son trouble, voire le moment de son apparition pour préparer ensuite une ouverture passible de le guérir à travers une série de suggestions liées à son sujet.

Lesdites suggestions peuvent s’articuler autour d’affirmation de la personne en question afin qu’elle puisse retrouver son estime de soi et son propre amour à sa personnalité. Elles peuvent s’intéresser à des séances de relaxation, des investigations qui attaquent les faits anciens traumatisants, une étude du comportement de la personne et de son vécu et un « matraquage » autour de l’idée de guérison. Cependant, l’engagement du patient est à lui seul capable de le faire soigner ou non.

Les avantages et inconvénients de l’hypnose

Comme tout autre traitement contre la dépression, l’hypnose présente un rapport d’avantages et inconvénients. Du côté des points positifs, il est à noter que l’hypnose est un traitement à courte durée qui se sert d’un mode d’action immédiat et efficace. Ceci fait engager le patient dans un processus complet de guérison très bénéfique à sa santé.

En revanche, les inconvénients touchent le patient avant la méthode. De ce point, on note que le patient inhibé de son action par la maladie aura du mal à trouver la force de s’engager dans un processus de guérison. Concernant la méthode, sa réputation ésotérique nuit à son acceptation chez certaines personnes qui doutent de son efficacité.