Les idées reçues sur le Coran

Étant un berger comme tous les autres prophètes et devenant par la suite commerçant responsable des expéditions commerciales entre la Mecque et Damas, le prophète Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) est devenu en seulement quelques années un chef religieux et un guerrier exemplaire. Ses disciples ont pu en seulement deux siècles de créer l’empire le plus puissant du moyen Âge.
La deuxième religion du monde, est sujette à dénombrables fausses interprétations et des idées reçues. Grâce à l’intervention de l’Anthropologue et spécialiste de l’Islam, Malek Chebel, vous saurez le vrai du faux sur le livre saint en islam : le Coran.

Le prophète a rédigé le livre saint en Islam « le Coran »

Alors que le Prophète se retirait dans sa grotte « Hira », l’archange Gabriel lui dicte la parole de Dieu que Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) la consigne dans un parchemin : c’est faux.
Le livre saint en Islam tel que nous le connaissons a été ordonné et recensé après la mort du prophète. En effet, le prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) récitait les versets du Coran au fur et à mesure qu’il les reçoit par l’intermédiaire de l’archange Gabriel. Comme c’est mentionné au niveau de la sourate Al Isra (17), verset 106. Les sourates sont alors appris par cœur par les compagnons du prophète et récitées dans les oratoires et les mosquées jusqu’à ce que un grand nombre de personnes les mémorisent définitivement.
Après la mort du Messager d’Allah (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) vers le 6 ou le 8 juin 632, les compagnons du prophète et ses disciples dont son secrétaire personnel Zayd ibn Thabet, ont décidé de rassembler les versets dans une forme de livre en une version unique. Cette décision a été prise alors que les premiers récitants du Coran meurent les uns après les autres dans les différentes batailles de l’islam.

La forme définitive du Coran

En effet, ce n’est que durant le règne du Calife Omar entre 634 et 644 qu’a lieu le rassemblement des sourates pour former le futur Coran. Durant le règne du troisième calife Othman, la version du Coran unique celle de Medina a été créée. Cette version est la seule qu’existait partout dans les différentes capitales de l’empire (Koufa, Damas, Bassorah).
Le livre saint en Islam est divisé en différents chapitres appelés sourates, composées de plusieurs versets qui sont nommés en arabe ayat.