Où se promener à Tlemcen ?

A l’instar de maintes villes algériennes, Tlemcen jouit d’une forte attractivité touristique. Bien plus que sa richesse historique et culturelle, Tlemcen doit son charme à sa nature et son emplacement géologique. Réunissant montagne, plaines et mer, la wilaya de Tlemcen recèle de sites naturels à découvrir absolument. Vue l’étendue de cette région, l’aspect logistique doit être bien préparé. Alors comment parcourir Tlemcen ? Et quels sont les endroits à visiter ?

Comment se promener à Tlemcen ?

Pour découvrir Tlemcen, les moyens ne manquent pas. Outre les moyens de transport ordinaires disponibles (train, taxi…), cette ville dispose de son propre téléphérique. Installé au plateau Lalla-Setti à l’ouest de la ville, ce téléphérique élevé à 1200 mètres d’altitude, offre une vue panoramique sur les quartiers et les espaces verts environnants.
La location de voiture en Algérie en général, est également une bonne idée, puisque l’infrastructure y est bien développée. Tlemcen ne fait pas l’exception. En effet, il existe une multitude de routes qui relient la ville au reste du pays. On cite en guise d’exemple, l’autoroute est-ouest de 1 216 kilomètres et qui rend Annaba (près de la frontière tunisienne) accessible en 10h.

Les parcs, les jardins et les sites naturels à Tlemcen :

Tlemcen est une ville gâtée par la nature. Erigée à prés de 800 mètres d’altitude, il s’agit d’une haute plaine à la base des montagnes méridionales. Bien qu’elle appartienne à une zone semi-aride, Tlemcen bénéficie des eaux qui coulent en cascades des hauteurs voisines. De plus, son agencement géologique faisait d’elle une sorte de couloir aérien, ce qui tempère le climat raide de la région (canicule et froid).
Ces paramètres ont fait de Tlemcen une matrice pour un écosystème riche. D’ailleurs les sites naturels, parcs et jardins s’y sont multiplié. On cite à titre d’exemple, le plateau de Lalla-Setti ou le parc national de Tlemcen qui englobe :
Les cascades de la région d’El Ourit
Les grottes souterraines d’Ain Fezza garnies de stalactites et de stalagmites.
Des zones humides accueillant les oiseaux migrateurs
Des espèces en voie de disparition comme l’aigle royal ou le porc épic
Des forets : Zariffet, d’Ain Fezza…
Des vestiges archéologiques et des monuments
Parmi les jardins embellissant Tlemcen, celui du grand bassin édifié au 16eme siècle à l’époque zianide, ou celui la miniature du jardin d’El Hamma à Alger nommé le jardin expérimental d’El Haroun. Pour se rendre à ces endroits et bien plus durant son séjour, le voyageur est amené à la location de voiture alger lui offrant plus de rapidité et de liberté comparativement aux voyage organisés.

Les plages à Tlemcen :

 

Tlemcen n’est pas vraiment une ville côtière. Toutefois, la wilaya de Tlemcen renferme de belles plages. Barbadjani, est l’une parmi elles. Etant adossée à une grande falaise, cette plage a su rester à l’état sauvage, n’accueillant que de peu de personnes. Par contre, la plage de Rachgoun renferme un village balnéaire qui est envahi de plaisanciers à chaque été. En termes de logement (studios et bungalows), ces derniers ont le choix entre deux complexes touristiques à savoir, la résidence El Nabil et le village Syphax. De l’autre coté de la mer, on peut voir l’ile de Rachgoun avec son phare.