Les élections présidentielles françaises de 2007

 

   La victoire du programme sur la consultation ou le triomphe (temporaire ?) de la démocratie représentative sur la démocratie représentative :

La très forte personnalisation des campagnes de communication politiques pour les Présidentielles de 2007, après avoir l’émergence de Ségolène Royal au sein du Parti socialiste lors des “primaires” ne fut pas au final sans paradoxalement favoriser la campagne de Nicolas Sarkozy : alors que le futur président avait tout misé sur une focalisation sur son programme (la “rupture” en étant la mise en forme symbolique), les campagnes des autres candidats s’échinèrent souvent en des attaques personnelles (sous l’égide du slogan “TSF, tout sauf Sarkozy”…).

 

La vision des spots de la campagne audiovisuelle officielle est à cet égard très significative, comme l’a montré la journaliste-présentatrice française “Audrey Crespo-Mara” (dans un petit article), maints candidats ayant choisi de se focaliser sur des attaques contre la personne de Nicolas Sarkozy plus que sur le fond.

Cette personnalisation ne faisait qu’accentuer la faiblesse programmatique des adversaires de Nicolas Sarkozy, alors que lui ne cessait de réaffirmer son programme, labourant avec une rigueur et une régularité impermutable son “humus idéologique”, selon les termes de Franck Louvrier, y compris lors du débat du 2 mai, dans les moments un peu difficiles où il sut maintenir son discours sur le fond pour l’essentiel.

Le contraire, en somme, de ce qui produisit chez ses rivaux, et notamment du côté de la candidate socialiste, perdue dans l’évocation d’un inventaire à la Prévert de propositions assez hétéroclites issues des consultations des électeurs lors des “débats participatifs”.

Cette force de Nicolas Sarkozy à imposer son programme et ses thèmes à Ségolène Royal est même relatée dans les analyses de la campagne effectuées par les médias québécois.

La candidate, comme d’ailleurs plusieurs des autres compétiteurs du premier tour, ne saura répondre qu’en faisant le choix de faire prédominer la dimension affective sur la dimension programmatique, un choix qui apparaît, jusque dans les spots de la campagne audiovisuelle officielle.

En 2007, les Français ont élu leur Président sur son programme et sa scansion permanente durant la campagne plutôt que sur les promesses de sa rivale de rester à l’écoute des citoyens.

“Cela correspond d’une certaine façon à ce que l’on pourrait considérer comme la victoire de la démocratie représentative sur la démocratie représentative”, Audrey Crespo-Mara.

 

   Les figures de l’identité :

Il faudrait d’emblée faire une première distinction entre une approche “substantialiste” de l’identité (qui donnerait d’emblée des contenus psychologiques ou sociologiques à celle-ci), et d’une approche formelle où l’identité d’un sujet (individuel ou collectif) ne trouve son contenu que dans la différence, dans les relations qu’il entretient avec un autre et qui l’en distinguent.

De même, à l’intérieur de cette approche formelle, il faut aussi introduire une autre distinction entre une identité qui relèverait des relations paradigmatiques, donc du système, et une autre qui dépendrait des relations syntagmatiques, c’est-à-dire, du processus et du niveau narratif.

Guide d’achat : les appareils photo compacts les plus tendance

 

Des grands zooms aux grands capteurs en passant par les étanches, ils sont tous là !

Pour les amateurs de photographie qui veulent passer au niveau supérieur en termes de performance d’appareil ou de qualité photo, cet article est pour vous !
Après plusieurs heures de recherches et plus d’une dizaine d’appareils testés, du mieux équipé au plus ambitieux, du processeur le plus performant en passant par la qualité à petit prix… L’expert en high-tech « on a testé pour vous » vous dévoile le trio gagnant de la sélection des appareils photo compacts (janvier 2018).

Coups de Coeur de la rédaction :

le HX90V / HX90 chez Sony

Après plusieurs mois d’absence, Sony revient en force sur scène avec sa nouvelle gamme des compacts HX où tout a été renouvelé pour viser mieux et plus loin.
Comme on a l’habitude de voir chez Sony, la qualité est toujours au rendez-vous, avec une apparence extérieure très uniforme, une ergonomie joliment conçue. Les constructeurs du HX90 / HX90V, ont eu la bonne idée d’intégrer une discrète poignée bien texturée et dessinée pour assurer une préhension parfaite de l’appareil.

De la taille d’un paquet de jeu de cartes, le propriétaire sera agréablement surpris de constater qu’aucun détail n’a été négligé.
Contrairement à la concurrence, Sony n’a pa choisir un viseur LCD, elle a plutôt opté pour un viseur électronique OLED rétractable 3:2 (déverrouillage du côté gauche) qui assure un très bon affichage, une bonne luminosité avec un contraste élevé.L’écran arrière quant à lui fait 7.5cm s’oriente à 180°.
Par rapport à ses prédécesseurs, le fonctionnement technique de ce modèle a fait l’objet de quelques modifications, afin d’assurer automatiquement une mise au point rapide, intelligente et précise. L’algorithme a bel et bien, été amélioré, permettant une meilleure spatialisation, un meilleur contrôle de l’objectif pour capturer les moments les plus fugaces. Sony opte toujours pour le même processeur que les générations précédentes, le BionzX pour une qualité d’image assurée, et un capteur de 18 Mpx qui joue sur des focales réelles peu inférieures ce qui permet d’avoir une vision optique plus compacte.
En ce qui concerne la qualité de vidéo, le HX90V jouit d’un enregistrement Full HD sous 25p / 50p ou encore 50i, un enregistrement sonore net et un contraste de couleurs parfaitement ajusté, ce qui en fait une valeur sure dans la sélection des meilleures appareils photo compacts à moins de 300 euros.

À découvrir aussi : à moins de 500 euros, choisissez parmi les meilleurs appareils photo numériques à viseur !
Trouvez tous les conseils et guide d’achat à ce sujet, sur le site expert « on a testé pour vous ».

Le PowerShot SX710 HS chez Canon


Pour palier aux manquements en matière de zoom du côté des smartphones, les constructeurs d’APN misent fortement sur le développement de zooms de plus en plus précis et performants comme celui du PowerShot SX710 HS de Canon.
Vendu au tour des 350 euros, ce modèle conçu au Japon, respire réellement la qualité et le bon goût, aucune touche ni molette ne dérive en trop.
Avec une puissance de zoom x30(chose pas très évidente pour ce genre d’appareils), le SX710 HS conserve totalement les détails de n’importe quelle prise.
Petit bémol, en cas de basse lumière, en remarque une nette dégradation de couleurs, et pour cause, un capteur de 20Mpixels presque autant qu’un reflex.
En ce qui concerne l’écran, plusieurs options sont à prévoir, comme l’absence de viseur, ou l’cran non-orientable et non-tactile, des servies indispensables si la marque japonaise désire défier la concurrence.
Malgré une définition de 921 000 points, la qualité d’image est correcte, mais sans plus. Pour le mode vidéo, on n’est pas plus enthousiaste, même avec un débit de trame de 50 ou 60p, la compression donne un rendu visuel pas assez détaillé.

Le W100 chez Nikon


Pas si différent que ses prédécesseurs, le S32 et le S33, les compacts dédiés aux enfants, en dehors de ce point la marque japonaise n’apporte que peu de changements à ce modèle ; Wi-Fi, Bluetooth ou encore la fonction Snapbridge, ce sont les principales modifications sur lesquelles Nikon a misé.

Le W100, conserve la même ergonomie que le S33, la même interface et le même gabarit. En plus des quatre couleurs classiques telles que le blanc, jaune, bleu et rose, le motif aquatique multicolore qui vient s’ajouter à cette panoplie est plutôt original.
Ce compact est synonyme de robustesse et de résistance face aux chutes pouvant allées jusqu’à 1.8m. Il est également très étanche et peut descendre à plus de 10m sous l’eau, impeccable pour les activités aquatiques.

La construction du W100 a bel et bien été adaptée à l’usage des enfants. En effet, les fonctions sont simples d’utilisation grâce à la mise en place de pictogrammes, le déclencheur de photos et de vidéos ainsi que le bouton d’allumage sont présents sur le dessus.
Les options Wi-Fi, Bluetooth et Snapbridge, sont une première dans la catégorie des APN pour enfants. Grace au Wi-Fi, il est possible de piloter l’appareil à distance. Le Bluetooth quant à lui permet de renvoyer automatiquement les images ou les vidéos sur votre smartphone, il suffit juste que la fonction soit activée même si l’appareil est éteint.
Les enfants qui ont déjà fait des prises avec des smartphones, se rendront vite compte que la performance en termes de qualité d’image du W100 n’est pas chose promise. À moins d’avoir une bonne luminosité et que vous ne zoomez pas, vous aurez tout juste un rendu visuel assez correcte.
Au prix de 120 euros, vous ferez sûrement le bonheur de vos enfants.

 

Où se promener à Tlemcen ?

A l’instar de maintes villes algériennes, Tlemcen jouit d’une forte attractivité touristique. Bien plus que sa richesse historique et culturelle, Tlemcen doit son charme à sa nature et son emplacement géologique. Réunissant montagne, plaines et mer, la wilaya de Tlemcen recèle de sites naturels à découvrir absolument. Vue l’étendue de cette région, l’aspect logistique doit être bien préparé. Alors comment parcourir Tlemcen ? Et quels sont les endroits à visiter ?

Comment se promener à Tlemcen ?

Pour découvrir Tlemcen, les moyens ne manquent pas. Outre les moyens de transport ordinaires disponibles (train, taxi…), cette ville dispose de son propre téléphérique. Installé au plateau Lalla-Setti à l’ouest de la ville, ce téléphérique élevé à 1200 mètres d’altitude, offre une vue panoramique sur les quartiers et les espaces verts environnants.
La location de voiture en Algérie en général, est également une bonne idée, puisque l’infrastructure y est bien développée. Tlemcen ne fait pas l’exception. En effet, il existe une multitude de routes qui relient la ville au reste du pays. On cite en guise d’exemple, l’autoroute est-ouest de 1 216 kilomètres et qui rend Annaba (près de la frontière tunisienne) accessible en 10h.

Les parcs, les jardins et les sites naturels à Tlemcen :

Tlemcen est une ville gâtée par la nature. Erigée à prés de 800 mètres d’altitude, il s’agit d’une haute plaine à la base des montagnes méridionales. Bien qu’elle appartienne à une zone semi-aride, Tlemcen bénéficie des eaux qui coulent en cascades des hauteurs voisines. De plus, son agencement géologique faisait d’elle une sorte de couloir aérien, ce qui tempère le climat raide de la région (canicule et froid).
Ces paramètres ont fait de Tlemcen une matrice pour un écosystème riche. D’ailleurs les sites naturels, parcs et jardins s’y sont multiplié. On cite à titre d’exemple, le plateau de Lalla-Setti ou le parc national de Tlemcen qui englobe :
Les cascades de la région d’El Ourit
Les grottes souterraines d’Ain Fezza garnies de stalactites et de stalagmites.
Des zones humides accueillant les oiseaux migrateurs
Des espèces en voie de disparition comme l’aigle royal ou le porc épic
Des forets : Zariffet, d’Ain Fezza…
Des vestiges archéologiques et des monuments
Parmi les jardins embellissant Tlemcen, celui du grand bassin édifié au 16eme siècle à l’époque zianide, ou celui la miniature du jardin d’El Hamma à Alger nommé le jardin expérimental d’El Haroun. Pour se rendre à ces endroits et bien plus durant son séjour, le voyageur est amené à la location de voiture alger lui offrant plus de rapidité et de liberté comparativement aux voyage organisés.

Les plages à Tlemcen :

 

Tlemcen n’est pas vraiment une ville côtière. Toutefois, la wilaya de Tlemcen renferme de belles plages. Barbadjani, est l’une parmi elles. Etant adossée à une grande falaise, cette plage a su rester à l’état sauvage, n’accueillant que de peu de personnes. Par contre, la plage de Rachgoun renferme un village balnéaire qui est envahi de plaisanciers à chaque été. En termes de logement (studios et bungalows), ces derniers ont le choix entre deux complexes touristiques à savoir, la résidence El Nabil et le village Syphax. De l’autre coté de la mer, on peut voir l’ile de Rachgoun avec son phare.

Le journal télévisé de 20h de TF1 reçoit Neymar pour une interview exclusive

 

Le PSG a depuis un moment demandé à la star du Foot, Neymar de rejoindre son équipe. La semaine dernière, le jeune joueur brésilien a quitté le FC Barcelone pour se consacrer au PSG.

Profitant d’une carrière professionnelle considérable et élu le meilleur joueur de l’année 2016, Neymar da Silva Santos Júnior dit Neymar Jr, a accepté de rejoindre Le Paris Saint-Germain Football Club pour une somme remarquable de 220 millions d’euros.

 

A la télé, sur facebook, twitter ou à la radio, tous les médias ne parlent que du feuilleton Neymar depuis quelques semaines.

Toujours à la une, et traitant tout ce qui touche à l’actualité et qui pourrait intéresser les téléspectateurs, la journaliste de la matinale de LCI et l’animatrice de TF1, Audrey Crespo-Mara a invité la « Légende Neymar » pour nous parler de son adhésion au Paris Saint-Germain Football Club et du secret de ce phénoménal succès.

La journaliste Audrey Crespo-Mara avait annoncé la semaine dernière sur son compte twitter en postant une photo d’elle en train de serrer la main de l’ex joueur du FC Barcelone , a annoncé la nouvelle dans l’après-midi du vendredi 4 août. La présentatrice joker de LCI était la première à interviewer Neymar et a annoncé son adhésion au PSG.

 


 

Neymar révèle ses plans pour le PSG

Âgé de seulement 25 ans, Neymar da Silva Santos se positionne parmi les stars du foot de tout les temps avec 77 sélection et 52 buts réalisés. Son succès et sa performance physique a attiré l’attention du PSG qui depuis l’an dernier lui propose de rejoindre son équipe.

Son arrivée au PSG a été tant attendue par ses fans et par les supporters de l’équipe. C’est confirmé, Neymar da Silva Santos, la star de la foot a bel et bien rejoint Le Paris Saint-Germain Football Club.

 

« Je pense que j’ai beaucoup à donner à cette grande équipe et que je m’entendrai très bien avec mes coéquipiers. FC Barcelone est avant tout mon équipe mère et à qui je doit tout mon succès. » Annonce Neymar au Joker des JT week-end du TF1.

 

 

 

 

            Assurance-maladie

 

  Cheminements cliniques et suivi systématique :

De plus en plus d’établissements et de réseaux de santé utilisent les cheminements cliniques (aussi appelés les cheminements critiques) ou le suivi systématique pour coordonner les soins qui s’appliquent à un ensemble de personnes.

Les cheminements cliniques servent de plans de soins interdisciplinaires et d’outils pour suivre la progression de la personne pour laquelle on vise à atteindre des résultats favorables dans des délais déterminés.

Issus des bouleversements financiers qui ont marqué le secteur de la santé, les cheminements cliniques reflètent un changement important dans la gestion des soins.

Par le passé (et il est encore ainsi aujourd’hui dans de nombreux établissements), chaque discipline élaborait son plan de soins et utilisait le dossier clinique comme principal outil de communication.

Les soignants devaient lire les notes rédigées par leurs collègues pour obtenir un portrait détaillé du plan de soins d’une personne en particulier.

Même si les professionnels de la santé s’entendaient sur la manière de mesurer les progrès de la personne, les étapes individuelles dans les processus de soins et les résultats escomptés n’étaient généralement pas formulés avec précision.

C’est au médecin que revenait la responsabilité de déterminer les cheminements individuels ; la plupart des gens restaient à l’hôpital jusqu’à ce que leur état n’exige plus beaucoup de soins ou jusqu’à ce qu’ils soient transférés dans une maison de convalescence.

On s’inquiétait beaucoup moins qu’aujourd’hui des coûts rattachés à la durée de l’hospitalisation ; les séjours de deux ou trois semaines en établissement de soins aigus étaient courants.

Les décideurs, qui se préoccupent davantage de l’efficience et de l’efficacité des soins et services, ont décidé d’adopter une perspective plus globale, dont fait partie le cheminement global.

 

Filiassur assurance a mis au point des cheminements cliniques pour un certain nombre de problèmes de santé ou d’interventions chirurgicales (opération au cœur ouvert, pneumonie accompagnée d’une autre maladie, fracture de la hanche), pour les personnes à haut risque (les personnes soumises à la chimiothérapie), et pour celles qui souffrent de certains problèmes de santé courants (diabète, douleur chronique, par exemple).

Se fondant sur les résultats probants, les cheminements cliniques que fournissent “Filiassur assurance” constituent les meilleurs soins.

Ils décrivent les étapes essentielles du processus, (notamment les examens paracliniques, les traitements, les interventions, la médication, la consultation et l’enseignement) qui doivent être franchies dans délais déterminés pour que la personne obtienne rapidement les résultats désirés.

Pour que la personne franchisse les étapes essentielles et obtienne les résultats souhaités, il arrive fréquemment qu’un gestionnaire de cas (médecin, ou infirmière, …) facilite et coordonne les interventions.

  Le rôle des médecins :

Les médecins qui prodiguent directement des soins, jouent un rôle important dans la conception et la mise en œuvre des cheminements cliniques : ils participent d’abord à la collecte des données qui serviront à la recherche scientifique, puis, ils prennent part à l’élaboration, à l’orientation, à l’application et à la révision des cheminements cliniques.

De plus, ils suivent de près les succès obtenus, et ils consignent et analysent les résultats.

  La campagne électorale sur les médias sociaux

La façon dont les médias couvrent une campagne électorale est une question qui revêt une importance cruciale, ceux-ci, constituant une source majeure d’information et également, une plate-forme de discussion importante durant les élections.

Le manuel “Le rôle des médias dans la campagne électorale” d’Audrey Crespo-Mara, la journaliste-présentatrice française, offre une vue d’ensemble des principales questions qui se posent en la matière, par exemple, celle de savoir si les radiodiffuseurs privés devraient être impartiaux, lorsqu’ils couvrent une campagne, comment un temps d’antenne gratuit devrait être réparti entre les partis politiques, si la publicité politique payante est acceptable, ou sur les façons dont les sondages sur les intentions de vote devraient être diffusés ou publiés par les médias.

Son manuel, donne des exemples tirés de différentes législations et pratiques existant dans les pays européens.

L’ouvrage de cette dernière, a été conçu pour une lecture aisée, accessible à tous, spécialistes ou non-spécialistes des médias et de la réglementation des élections.

Audrey Crespo-Mara, anime toujours les soirées électorales de LCI, avec son époux Thierry Ardisson “l’homme en noir de la télévision française”.

 

  Des règles d’accès aux médias audiovisuels pénalisantes pour les petits candidats

En France, institutionnellement, l’accès aux médias audiovisuels est très inégalitaire.

Les règles pénalisent fortement les nouveaux entrants, que ce soit pendant les élections électorales, ou même lors des pré-campagnes.

Pour les élections législatives, le Code électoral accorde aux partis et groupements représentés par un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, trois heures, dont une heure et trente minutes pour la majorité et autant pour l’opposition.

 

En revanche, les Partis non-représentés par un groupe parlementaire, n’ont droit qu’à sept minutes de temps de parole, et encore, sous réserve de se présenter dans au moins vingt circonscriptions (1986), ou de présenter au moins soixante-quinze candidats (avant 1986 et après 1988).

Pour l’élection européenne, les listes des candidats représentés par un groupe parlementaire, soit à l’Assemblée nationale, soit au Sénat, ont droit à deux heures, réparties également entre les listes.

Mais, les autres listes n’ont droit qu’à trente minutes, répartie également, avec un seuil maximum de cinq minutes par liste.

Ainsi, dans les faits, en 1989 par exemple, les Verts n’obtiennent que deux minutes quarante-cinq secondes contre trente minutes pour le PCF (Parti communiste français), qui atteignit pourtant un score inférieur.

En 1994, chacune des listes non-présentées par un Parti représenté dans l’une des chambres françaises, ne dispose que d’une minute et quarante-cinq secondes contre quarante minutes pour les listes représentées.

En 1999, elles ne disposent que d’une minute et cinquante-deux secondes.

Lors des campagnes référendaires, les groupements et les partis reconnus représentatifs, disposent soit d’un temps d’antenne fixé à cinq ou dix minutes parti, soit d’un temps d’antenne déterminé par accord des présidents de groupes parlementaires, à l’intérieur d’un temps d’antenne global, mis à la disposition des partis et groupements constituant un groupe parlementaire, et divisé en deux parties égale, entre la majorité et l’opposition.

Œnotourisme : la route des grands crus

La nouvelle tendance du tourisme du vin, attire de plus en plus de touristes français, mais encore des étrangers assoiffés de découvrir le vin de la Bourgogne. Cette région connue mondialement par ces vins fins aux arômes raffinés, abrite la plus belle route des vins. La route des grands crus, est un circuit imaginé il y a 80 ans, un passage indispensable pour les grands amateurs de vins français.

Création de la route des vins

Ce circuit à était créé depuis les années trente, lorsque le vin sortait d’une crise importante. Les vins de bourgogne n’étaient pas aussi connus et ne se vendaient pas assez, c’était l’époque de l’apparition des premiers congés payés et donc les gens voyageant en voiture, passent à travers cette route traversant les vignobles. C’est à ce moment que s’est développé le premier concept du tourisme viticole en France.

Du sud du Dijon au sud-ouest de Beaune, 37 villages aux noms prestigieux : Vosne-Romanée, Nuit-Saint-Georges et Gevrey, offrant des bouteilles les plus cher du monde pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros. « On cherche de faire découvrir ses vignobles de plus prés. Même en utilisant les vélos, l’an dernier le nombre de cyclistes a progressé à 15 %. » comme a expliqué Guillaume Ryckwaert dirigeant de Raphaël Michel,négociant assembleur de vins de la Vallée du Rhône.

L’un des précurseurs de l’œnotourisme de la région Olivier Leflaive, il y a 25 ans ce producteur a lancé l’une des premières tables d’hôte, qui est devenue après deux millions d’euros investis, un hôtel restaurant haut de gamme accueillant des touristes venant de partout du monde. « Les touristes découvrent dans l’hôtel d’Olivier les vins de grands crus français qui après quelques mois rappelle le propriétaire pour demander les noms des vins qu’ils ont goutté pour l’acheter dans leur pays, » comme l’a bien déclaré le jeune propriétaire du négoce en vin, Raphaël Michel.

 

L’ œnotourisme

Au cours des années 70, la route des grands crus commence à se faire un nom, mais l’argument était plutôt d’éviter les axes surchargés et les bouchons lors des départs des vacances. Mais, il faut attendre encore au moins une décennie pour que l’œnotourisme décolle avec des visites des domaines et des visites de caves ainsi que des sessions de dégustation dont le plus souvent se font sur réservation. Le prix de ces sessions, varie de quelques euros à 40 euros en moyenne, en fonction des vins proposés. « En effet, il n’y a pas mieux que de goûter le vin, là ils sont réalisés dans les châteaux, dans les caves, parce qu’en plus des arômes des vins, vous avez toutes l’ambiance et l’atmosphère de la production d’un bon vin » comme a expliqué un touriste espagnole amateur de vin français. Entouré par les tonneaux, là ou le vin est en train de mûrir, les visiteurs de la route des vins, profitent de leur virée. Actuellement, 50 % de la clientèle est étrangère, des européens mais aussi de plus en plus de chinois qui viennent découvrir le vin de Bourgogne directement à la propriété. Les vacanciers viennent aussi pour découvrir le patrimoine architectural de la région. Comme le village de Gevrey, où le musée clos vougeot est très apprécier par les chinois, ou encore les hospices de Beaune qui enregistre 400 000 entrées chaque année. La route des grands crus, plébiscitée, essentiellement pour des courts séjours, mais encore par des étapes avec des circuits plus longs. C’est une occasion inespérée pour les touristes, de s’offrir quelques bouteilles dans des paysages typiques classés depuis 2015 au patrimoine mondiale de l’humanité.

La foire aux vins d’Alsace fête des 71 ans

 

 

La foire aux vins c’est le festival qui réunit les passionnés du vin rouge et du vin blanc et qui invite tout amateur de ces boissons à se faire plaisir en savourant les meilleurs vins au monde.

 

Cette année, la foire du vin se rénove en misant sur l’art et la culture. La foire aux vins invite quelques groupes de musiciens jeunes pour revivifier l’ambiance et pour émerveiller les invités.

 

Le groupe LEJ, à la foire aux vins du Colmar

Un groupe très jeune avait enflammé les scènes de la foire de Colmar, LEJ qui signifie Lucille, Elysa et Juliette, les trois membres de groupe qui avaient pour rêve de jouer à la foire de Colmar devant les participants à cet événement exceptionnel.

LEJ, est un groupe de jeune qui a fait sa première apparition en 2015 et qui a été connu par ses morceaux revisités des plus grands tubes.

 

La foire aux vinsd’Alsace à Colmar, est un événement singulier qui se bonifie avec le temps et qui ne cesse d’attirer les amoureux du vins et les producteurs de renommée.

 

Dégustations concerts musicaux, expositions artistiques… à la foire aux vins d’Alsace

 

La foire aux vins de Colmar est un événement au concept unique qui a accueilli pour sa 71ème édition a accueilli une bonne sélection de producteur de cuvée de toutes les régions françaises, des vins des plus grands domaines et des sommeliers collaborant avec les mieux réputées des Maisons de vignobles à savoir le Domaine Ganevat dans le Jura et ses vins flamboyants, les châteaux Batailley, Boyd-Cantenac, Brane-Cantenac, Beauséjour HDL ou le Clos du Marquis à Bordeaux, la Maison Raphaël Michel et ses succulents vin de la Vallée du Rhône, du Languedoc, de la Provence et du Sud-Ouest…

 

Une autre vision de la Foire Aux Vins

 

Parmi les hommes d’affaires français participants à cet événement, nous citons, Gérard Bertrand, Pierre Caste, le nouveau PDG du Château Raphaël Michel, spécialiste de la production de cuvée depuis 1899…

 

Cette 71ème édition de la Foire aux vins a accueilli 350 exposants et plus de 250 000 visiteurs de toutes les régions et les départements.

Certains sont venus pour déguster les fameux vins d’Alsace comme le célèbre Gewurztraminer, pinot noir, Muscat…d’autres étaient présents pour vibrer au rythme des concerts et assister aux différents ateliers artistiques.

 

 

 

 

 

 

 

Savez-vous vraiment protéger vos biens mobiliers ?

 

Pour choisir son assurance d’habitation, il est important de savoir définir ses besoins avant de souscrire à tout contrat.

 

Commencez par déterminer vos besoins en définissant la nature de votre logement, s’il s’agit bien d’une maison individuelle ou d’un appartement par exemple, ensuite le nombre de pièces, puis le nombre des personnes que vous souhaitez protéger.

Une fois que vous avez déterminé vos besoins, il est temps d’étudier minutieusement les contrats qui s’offrent à vous et d’opter pour celui qui répond le plus à vos attentes et à vos exigences.

 

Quels options choisir pour son contrat d’assurance habitation?

 

En effet, tout contrat d’assurances habitation propose la garantie responsabilité civile qui vous protègent de tout incendie, dégât des eaux et inondation. Si toutefois ses options ne répondent pas à vos besoins vous pouvez en ajouter d’autres comme la garantie bris de glace, la garantie catastrophes naturelles, la garantir vol…

 

Toutefois, il existe des contrats d’assurances qui proposent toute une panoplie de prestations qui a pour but de minimiser les risques qui peuvent toucher votre bien et de protéger au mieux votre lieu de vie, comme celui que propose l’entreprise française de prévoyance et d’assurances Filiassur.

 

Suggérant un bon nombre de contrats d’assurances, la société de courtage et de prévoyance Filiassur, met à la disposition de ses clients un contrat d’assurances habitation complet et complémentaire prenant en charge toutes les charges liées aux :

 

 

  • Incendie et explosion
  • Catastrophes naturelles et technologiques
  • Changements de serrures en cas de perte ou vol de clés
  • Dégâts des eaux
  • Bris de glace
  • Vols, tentatives de vol et actes de vandalisme
  • Attentats
  • Reconstitutions de l’univers de l’enfant
  • Tempêtes, ouragans, cyclones, grêles, neiges
  • Dommages électriques
  • Recours
  • Garanties fauteuils roulants
  • Réparations des instruments de musique
  • Responsabilités Civile baby-sitting occasionnel
  • Dommages aux appareils sanitaires
  • Contenus du réfrigérateur et du congélateurs
  • Réparations des espaces extérieurs (véranda, piscine…)
  • Contenus des dépendances (cave, garage , grenier…)
  • Arbres et plantations du terrain de l’habitation
  • Agression Secours
  • Protection Juridique

Désormais , vous vous disposez de tous les éléments qui vous permettent de faire le bon choix en matière d’assurance habitation. Qu’attendez-vous? Rendez-vous vite à votre assureur de proximité et choisissez le contrat qu’il vous faut et assurez-vous tranquillité et sérénité en confiant vos biens à un assureur de confiance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des enseignes de grande distribution dans le domaine du Data

Le Big Data, c’est la nouvelle révolution, touchant tous les secteurs d’activité des transports aux hypermarchés et surtout les boites e-commerce. Représentant un nouveau territoire de développement, très utile pour toutes les entreprises, le Big data recueilli essentiellement par les cartes fidélités ou les identifiants sur web, c’est un trésor inestimable. En effet, toutes les informations recueillies par les sociétés n’est pas juste une acquisition massive de données, mais elles formes une opportunité à saisir, en l’analysant et en optimisant au maximum les données.

La grande nouveauté dans le monde de la grande distribution, c’est l’exploitation de ces données en créant des sociétés spéciales Big Data. Comme l’un des meilleurs groupe de grande distribution en France, le groupe Casino qui s’est associer avec la start up RedPhill pour lancer une nouvelle filiale RelevanC. L’une des objectifs de la filiale est de croiser les données des consommateurs en ligne et dans les magasins du groupe afin d’analyser en détails le profil de chaque consommateur.

RelevanC une nouvelle filiale

En récupérant les données que ce soit sur les sites internet du groupe, essentiellement de Cdiscount, ou au sein des différents magasins comme Monoprix, Géant, Franprix, Leader Price … etc, RelevanC alimentera prés de 1 100 segments (sexe, âge, la tendance de consommation, produits privilégiés, lieu d’achat, etc). Ainsi, selon les données recueillies, le groupe peut cibler la diffusion de leurs compagnes selon les profils des clients en ligne ou dans les magasins. Selon le communiqué du PDG du groupe, Jean-Charles Naouri, cette plateforme de données porte sur 50 millions de profils de différents clients, alimenter par des millions de transactions d’achats par mois, ce qui fait de ces données un trésor inestimable dans le marché de la grande distribution.

Mais encore, avec l’entrée en vigueur très bientôt du règlement européen de protection des données personnelles, le groupe à déjà pris ses précautions en protégeant chaque client. Ces derniers portent un code attribué par RelevanC pour remplacer l’identité du consommateur par un profil digital. Mais aussi, chaque client sera informé par message lorsque ses données d’achat seront utilisées.

Les différentes utilisations de cette data

Essentiellement pour permettre aux annonceurs de mieux cibler leurs compagnes, les données de consommation permettent aussi d’être utilisé pour connaître les attentions d’achat des clients les plus fidèles.

« C’est une réelle innovation, permettre de relier une information de qualité venant des passages des caisses à l’ecosystéme digital. En effet, c’est une première pour une enseigne de grande distribution en France, tant sur le niveau de la quantité et de la qualité de l’information traitée » affirme Jean-Charles Naouri.

Chaque client fidèle du groupe, possède un identifiant RelevanC qui peut lier anonymant, les données d’achat en ligne et en magasin offline pour une même personne. Cette méthode permettra à chaque enseigne de personnaliser sa relation avec ses clients les plus fidèles.