Ramadan et Coronavirus : le président prolonge le confinement jusqu’à mi ramadan

C’est le 4e discours annoncé par le président de la République Emmanuel Macron depuis le début de la crise sanitaire qu’est en train de subir l’hexagone. En effet, le président a déclaré la prolongation encore une fois des mesures du confinement jusqu’au 11 mai en assurant que le déconfinement à cette date ne sera possible que si les citoyens français continuent à être responsables et civiques.

Les mesures de confinement continuent

Il est évident, jusqu’à ce jour, les experts de l’OMS, ont assure que le confinement est la solution la plus efficace, à ce jour, afin de limiter au maximum la propagation de la maladie du Coronavirus. Et c’est cet argument qu’a annoncé le président Emmanuel Macron dans son discours le 13 avril dernier, c’est ainsi et sans surprise que le gouvernement a décidé le prolongement du confinement en vigueur dans l’hexagone jusqu’au lundi 11 mai au moins.
Cette annonce n’a pas ravi la communauté musulmane de l’hexagone qui attend l’arrivée imminente du mois du jeûne, ramadan 2020. En effet, selon le calendrier de ramadan 2020, le mois béni débutera aux alentours du 23 avril prochain sans possibilité d’organiser des rassemblements ni religieux ni familiaux. Le mois de ramadan 2020 serait certainement sous le signe du confinement et du respect des mesures mises en place par le gouvernement afin de mettre fin au Covid-19.
Le président de la République a affirmé que les résultats sont bien là et que grâce au confinement plusieurs régions de l’hexagone ont pu être épargnées, en assurant que le nombre de personnes qui entrent en réanimation a considérablement diminuer ces derniers jours. Emmanuel Macron a tenu à saluer les travailleurs dans le secteur de la santé se trouvant en première ou en deuxième ligne ainsi que les soignants. Ainsi que les français se trouvant dans la troisième ligne, qui grâce à leur civisme ils ont participé à limiter l’aggravation de la situation en restant chez eux. En effet, plus les citoyens respectent les mesures mises en place par le gouvernement plus des vies sont sauvées.

La priorité est pour la réouverture des écoles

Le président de la République a assuré au cours de son discours que lors du déconfinement la priorité serait pour la réouverture des établissements scolaires et pas universitaires grâce à une réorganisation de la rentrée qui serait revue. Après le déconfinement la situation sanitaire sera évaluée chaque semaine.
Toutefois, jusqu’au 11 mai, tous les commerces et établissements considérés comme non essentiels, ainsi que les lieux de divertissement seront fermés jusqu’à nouvel ordre.
Les événements culturels et les festivals ne seront possibles en France qu’à partir de mi-juillet.