Ramadan : une grande richesse spirituelle et sociale à exploiter !

“…Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement… » [Coran 2 : 185].
Le début du mois de Ramadan 2019 , l’un des cinq piliers de l’Islam. Il est le neuvième mois du calendrier hégirien (calendrier lunaire). Il commence avec l’observation de la nouvelle lune dans les différents pays, marquant la fin du mois de Shaban (le 8e mois du calendrier musulman).
Selon cette méthode, suivie notamment par le CTMF (Conseil Théologique Musulman de France) et l’UOIF (Union des organisations islamiques), le début du mois de ramadan 2019-1440 (hijri) est fixé plusieurs mois en amont. Cette observation lunaire du Conseil Théologique Musulman de France s’effectue lors de “la nuit du doute”, rebaptisée pour le mois du Ramadan “Nuit de l’annonce”. Un mois sacré car, selon la croyance, c’est celui durant lequel le Coran a été révélé au Prophète Muhammad (Messager de Dieu).

Pourquoi le début du ramadan avance chaque année dans le calendrier grégorien ?
Parce que l’islam suit un calendrier lunaire (calendrier hégirien : reflète les cycles de la lune), les dates du Ramadan changent chaque année. Le Ramadan 2019 (1440 hijri) doit débuter en France le dimanche 5 mai pour s’achever le mardi 4 juin. Une date clé pour les musulmans du pays.


Le vrai sens du jeûne

Le jeûne de Ramadan consiste à s’abstenir de faire l’acte sexuel, de fumer, de boire, de manger, etc… depuis l’aube (Al fajr) jusqu’au crépuscule (Al maghreb) chaque jour du mois de Ramadan. Mais, le jeûne tel que Dieu (le Tout Puissant) le veut exige beaucoup plus d’efforts et vise à transformer l’homme complètement, à le libérer de l’emprise de ses habitudes les plus asservissantes et les plus tenaces, et à le rendre intègre.
Cinq choses invalident le jeûne : le regard lascif, le faux serment, la délation calomnieuse, la médisance et le mensonge.
On rapporte qu’un jour “Muhammad” (le Messager de Dieu), ayant entendu une jeune fille qui faisait le jeûne insulter sa domestique, a fait apporter de la nourriture à cette dernière et lui dit : “Tiens Mange !”. “Mais je fais le jeûne !”, protesta celle-ci.
Comment pourriez-vous prétendre encore accomplir le jeûne alors que vous venez d’insulter votre domestique ?”, lui fit observer Muhammad, le saint Prophète.
Le jeûne ne consiste pas uniquement à s’abstenir de boire et de manger. Pour qu’il soit bien accompli, le jeûne exige des conditions à remplir, à savoir le mutisme intérieur.
Le jeûne est avant tout, une prescription divine (selon les versets coraniques, notamment sourate “Al Baqara” Peut-être craindrez-vous Dieu) que le Croyant (qui a une foi religieuse) doit observer pour faire preuve de crainte révérencielle envers Dieu. Et comme pour faire conscience aux croyants de la nécessité et de l’importance de cette prescription, Dieu (le tout puissant) leur précise (…Le jeûne vous est prescrit…) que le jeûne est un bien dont ils pourraient et devraient comprendre les effets.